Ibrahim Ouassari et Julie Foulon sont les fondateurs de Molengeek, entreprise qu’ils ont lancé sur une démarche commune avec quatre autres collègues. Un espace de travail et de formation, doublé d’organisations de week-ends startups à Molenbeek.

Lui-même molenbeekois, Ibrahim a pu observer une difficulté pour les habitants de se retrouver dans les week-ends startups déjà existants sur Bruxelles ou Anvers, notamment via l’obstacle de la langue (l’anglais).

Ouvert à tous, Molengeek crée un environnement dans lequel les talents de Molenbeek et les entreprises Bruxelloises se rencontrent. La motivation, la persévérance et les opportunités sont au rendez-vous. Les entrepreneuriats pris en charge et bien avancés commencent à fournir un chiffre d’affaire significatif.

Avec une vingtaine de startups à tous niveaux, Molengeek met en valeur des « profils think out of the box » avec deux fois plus d’entreprises qui se créent dans la commune. Elle répond aussi à une difficulté de trouver de l’emploi pour les jeunes, un manque d’opportunités. L’entrepreneuriat propose un service, pas une identité, c’est donc plus accessible pour les jeunes.

« L’idée c’est vraiment de redonner à la communauté. On l’alimente. On veut pas créer Google, on veut juste créer de l’emploi. […] On a réussi à faire se rencontrer un monde d’opportunités et un monde de personnes pour les saisir. Ils n’ont plus aucune excuses pour ne pas se lancer. A chaque excuse on propose une solution. »

En plus d’un lieu de coworking, Molengeek propose une formation gratuite (pour les 18 à 25 ans) au développement web et mobile, via une Coding School en partenariat avec Bruxelles Formation, l’Université Libre de Bruxelles, Google et Samsung.

Towfiq, étudiant de la Coding School, témoigne :

« Le gaming c’était pour un temps, mais maintenant j’apprends à coder, j’ai envie d’avoir un projet. Pour le moment je sais pas hein, je veux pas être trop gourmand mais j’ai envie. […] J’ai commencé de zéro. Tout ce qu’il faut c’est l’envie, l’envie d’apprendre, l’envie de se lancer. »

Plus d’informations sur ces acteurs de demain ici.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

commentaires