Les citoyens ont le sentiment que nos démocraties représentatives sont en panne. Comment ne pas se poser la question quand l’actualité et les affaires à répétition ne font que conforter ce ressenti ? Est-ce que le système démocratique ne fonctionne tout simplement plus ? Ce n’est pas la conclusion qu’ont tiré les quelques 150 personnes présentes à Verviers ce 11 mars. L’Ecolab Démocratie qui s’y est déroulé était non seulement un lieu de débats et d’interactions, mais avant-tout un laboratoire de méthodes participatives.

En effet, le 11 mars n’était finalement que la conclusion d’un processus de plusieurs semaines qui s’est calqué sur le modèle de l’initiative citoyenne. Dès le mois de février, tous les citoyens ont eu l’occasion de soumettre leurs propositions pour reconstruire la démocratie. Ils ont été plusieurs centaines à le faire. Par la suite, ces propositions ont été soumises au vote afin de déterminer les dix propositions préférées des citoyens. Ces dix ont été débattues selon des méthodes d’intelligence collective le jour de l’Ecolab afin d’aboutir à quatre propositions concrètes, fruit d’un travail collectif de fond.

« Nous voulons une démocratie faite de représentants responsables et de représentés actifs. »

Reconstruire la démocratie, c’est ce que nous avons commencé à faire ensemble. Cela a été rendu possible grâce à des méthodes innovantes, mais surtout en mettant le citoyen au centre des débats, en lui rendant la possibilité d’être acteur de la démocratie.

 

Découvrez les 4 propositions issues de l’Ecolab.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

commentaires