TOUT CHANGE QUAND ON EST 11 MILLIONS A (LE) DECIDER

Et vous, que ferez-vous en 2017 que vous n’avez encore jamais fait ?

Notre pays a urgemment besoin de changements en profondeur s’il veut surmonter les nombreux défis qui se posent à lui. De l’action individuelle à la mobilisation citoyenne en passant par le relais politique au sein de nos institutions démocratiques, c’est tous ensemble que nous créerons demain. Faisons de chaque jour le point de départ d’un monde nouveau.

En 2017, que ferez-vous que vous n’avez encore jamais réalisé ? N’hésitez pas à partager votre engagement et devenez acteur du changement. Tout change quand on est 11 millions à (le) décider !

34 Comments

  1. Diane

    En 2017, je mettrai ma voiture à disposition sur un site de partage de voitures.

    Reply
  2. Stan

    En 2017, je m’investirai dans mon potager de quartier.

    Reply
  3. Pascal

    En 2017, je vais me lancer dans l’aventure de l’habitat partagé.

    Reply
  4. Margaux

    En 2017, je compte prendre un peu de mon temps pour rejoindre l’Ecole Maximilien et animer des activités avec des enfants réfugiés.

    Reply
  5. Chantal

    2017 sera l’année du changement pour ma consommation puisque je vais devenir membre d’une coopérative d’achat.

    Reply
  6. Thomas

    Je vais continuer en 2017 à promouvoir la mobilité douce grâce à ma startup NextRide qui est une application pour les utilisateurs transports en commun TEC et STIB.

    Reply
  7. Lauriane

    Investir dans une coopérative

    Reply
  8. François

    Donner de mon temps bénévolement à l’association Lire et Ecrire qui travaille à l’alphabétisation

    Reply
  9. Louise

    Je vais changer de fournisseur d’énergie et prendre un fournisseur plus respectueux de l’environnement !

    Reply
  10. Gilles

    En 2017 je vais donner de mon temps dans ma commune pour venir en aide aux personnes âgées isolées

    Reply
  11. Olivier

    En 2017, je compte investir ma (petite) épargne dans des coopératives d’énergie. (De toute façon les comptes épargne ne rapportent plus rien :-p )

    Reply
  12. Bastian

    En 2017, je vais mettre mon grain de sel dans le développement de ma commune, en participant aux enquêtes publiques.

    Reply
  13. Laurence

    Profiter de mon 4/5eme pour prendre du temps pour moi et pour un projet de potager-verger collectif

    Reply
  14. Stéphanie

    En 2017, je vais tenter l’expérience du magasin alimentaire en vrac et utiliser des produits de lessives écologiques

    Reply
  15. Piero

    En 2017, je participerai à un potager collectif avec la maison des jeunes de ma commune et à la construction de bacs « incroyables comestibles ».

    Reply
  16. Bouba

    Je compte (j’ai depuis 10 jours…) m’investir en politique…avec Ecolo of course !

    Reply
  17. Evelyne

    Aller à vélo à Bonn pour la Cop23 climat en novembre

    Reply
  18. Klein Thierry

    En 2017, je vais militer via les réseaux sociaux pour que le projet de parc éolien sur ma commune de Chaumont-Gistoux aboutisse.

    Reply
  19. Núria Bordes

    Mon intention serait de m’impliquer de plus en plus chez écolo régionale et dans ma locale en se forme de thèmes de réflexion pour comprendre de mieux en mieux le système belge et pouvoir après apporter mon grain de sel. J’aimerais pouvoir améliorer l’enseignement et l’adaptation sociale

    Reply
  20. Chantal et Michel

    Nous avons présenté nos voeux à notre entourage en les invitant, eux aussi, à soutenir désormais des projets durables, listant pour eux dans nos propres engagements des pistes d’épanouissement vrai en phase avec la planète : l’émergence prochaine du Lumsou (monnaye complémentaire pour le renforcement de l’économie locale à Namur), les coopératives Paysans-Artisans (alimentation en circuits courts), POUR écrire la liberté (média d’intervention libre et autonome) et NewB (banque alternative), Slow Food (promotion du bon, du proche et du juste en alimentation et ses projets « Arche du goût et Alliance des chefs), SOS Faim (ONG belge active dans le développement de l’agriculture familiale en Afrique), l’appartenance à Nature et Progrès (un demi siècle d’initiatives pour un avenir bio et son Salon Valériane)… Des voeux résolument engagés au niveau politique, car faire de la politique, c’est d’abord un service citoyen de tous les jours à la collectivité.

    Reply
  21. Bellanger

    Je viens de devenir membre d’écolo :o)

    Reply
  22. Dany

    Mettre en place les premiers arbres d’un verger collectif

    Reply
  23. thierry

    tout comme Stan, je m’investirai davantage dans le potager de quartier tout en m’inscrivant dans une coopérative d’achat

    Reply
  24. Renée van Galen

    Je me sépare de ma voiture pour utiliser les transports en commun.
    Je change de fournisseur d’électricité et opte pour le durable.
    J’essaye d’utiliser la monnaie locale » le valeureux »
    je noue des liens avec les musulmans de mon quartier pour dialoguer
    je m’informe sur le populisme et les mouvements radicaiux
    je pratique la méditation

    Reply
  25. Nicolas

    En 2017, je vais investir dans une coopérative de supermarché participatif

    Reply
  26. Justin

    Je mettrai mes trajets en vélo ou à pieds prioritaires

    Reply
  27. Véronique

    Je vais devenir coopérateur en énergie éolienne et changer de fournisseur d’électricité pour me fournir via une coopérative citoyenne wallonne.

    Reply
  28. jandrin

    Nous-même et les membres de notre proche famille allons prendre des parts dans les coopératives promouvant l’énérgie durable.

    Reply
  29. Michèle

    fréquenter magasin en vrac

    Reply
  30. chantal monseu

    En 2017, je participerai davantage à l’association « Grands Parents pour le Climat » (site internet : http://gpclimat.be/ )

    Reply
  31. Marlene

    Après des dizaines d’années d’engagement pour le droit à se nourir je crée avec cinq autres personnes un projet de maraîchage. Nous démarrons avec une année test. En tant que prof je participe à un groupe de collègues qui veulent promouvoir le développement durable au sein de l’école. J ‘espère que dans quelques années mon école et d’autres achèteront leur légumes chez nous….

    Reply
  32. Marion

    J’évite les achats en supermarchés, suremballés et d’origine lointaine en cuisinant moi-même mon pain, mes yaourts… et en me fournissant directement chez les producteurs locaux.

    Reply
  33. verdoncq didier

    je vais retaper mon vélo et celui de ma compagne et les utiliser pour mes déplacements dans le village au lieu de prendre la voiture

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *